Page Experience : les nouveautés 2022
Actualités digitales

Page Experience : les nouveautés 2022

Loren Breux

Ecrit par Loren Breux, le 25 janvier 2022

5 minutes de lecture

De juin à août 2021, la Page Experience centrée sur les Core Web Vitals a été déployée afin d’améliorer les recherches organiques Google sur mobile. Le géant du digital, a annoncé une mise à jour desktop déployée à compter de février 2022. Découvrez tout ce qu’il faut savoir de cet update pour anticiper les changements en matière de SEO.

 

Page Experience : ça veut dire quoi ?

Page Experience, ou l’expérience sur la page, est un algorithme créé par Google pour permettre de comprendre comment un internaute navigue sur les différentes pages d’un site et ainsi de définir son expérience utilisateur, également appelée UX. En effet, cette donnée constitue une importance capitale pour le marketing digital.

L’expérience utilisateur a une puissance considérable pour Google, qui rappelons-le, souhaite proposer aux internautes des sites web performants. Elle a donc un rôle majeur dans le référencement naturel et dans le SXO (Search eXperience Optimization) et permet à un site d’être bien classé sur le moteur de recherche.

 

Concrètement, Page Experience pénalise les sites web qui ont de mauvaises notes aux tests des Core Web Vitals, qui ne sont pas sécurisés en HTTPS et qui n’ont pas une bonne ergonomie mobile. 

Google calcule l’UX en fonction de différents de signaux, appelés Core Web Vitals. Ce sont 3 KPI essentiels en référencement naturel, pour un site web fluide :

 

Page Experience : les nouveautés 2022

Annoncé pour février 2022, le déploiement de la nouvelle mise à jour de Page Experience prendra plusieurs semaines, jusqu’à fin mars 2022. Google prendra en compte les mêmes Core Web Vitals pour le classement desktop que ceux du mobile.Si Google a décidé de travailler en premier lieu sur l’UX des mobinautes, il n’en oublie pas moins la part du trafic issu des ordinateurs, qui représente 48% des internautes français. À l’échelle mondiale, 43% des utilisateurs ne sont pas mobinautes.

Bien que les mêmes KPI soient pris en compte pour le déploiement desktop, Google prévoit d’aider les propriétaires à comprendre les performances de leurs sites grâce à un rapport Search Console, à partir de février 2022. 

Une étude de Sistrix a démontré que Google Page Experience n’a eu qu’un très faible impact sur le positionnement des sites web lors de sa mise en place en 2021 pour le mobile. 

Selon Olivier Andrieu, l’impact SEO de l’élargissement au desktop serait également minime. Cependant, ce déploiement n’est qu’une première étape. On peut imaginer qu’à terme et grâce à ces mesures, l’expérience utilisateur jouera un rôle de plus en plus crucial.

Google saura départager sur la SERP des concurrents qui ont une popularité équivalente et un contenu de qualité égale. Le poids de ces critères dans l’algorithme de Google sera sans doute encore plus important dans les années à venir.

« On ne le répétera jamais assez : la performance web, c’est avant tout de l’UX, bien au-delà du SEO ! », Olivier Andrieu, site Abondance.

De nombreux sites web ont développé leur version desktop en oubliant d’intégrer un design responsive, pourtant primordial dans l’UX. Ce sont ces sites en particulier qui pourraient être pénalisés dans leur classement par le déploiement de Google Page Experience. D’autant qu’aujourd’hui, on connaît l’impact du MIF (mobile first index) dans le classement des sites dans la SERP.

En effet, s’ils ont fait l’impasse sur la dimension d’ergonomie mobile, il n’est pas impossible qu’ils n’aient pas pris en compte l’expérience utilisateur au sens large. Ainsi en termes de stratégie marketing digitale, les Core Web Vitals pourraient bien impacter de manière négative le trafic organique de ces irréductibles du « desktop first ».

Plusieurs outils permettent de mesurer les scores aux tests des Core Web Vitals et d’optimiser au mieux son site web (version ordinateur), dans le but d’offrir une Page Experience optimale. C’est le cas de Chrome User Experience Report (CrUX), la Google Search Console, PageSpeed Insights (PSI) ou encore Lighthouse.

Pour aller plus loin : Core Web Vitals workflows with Google tools

 

Comme pour la version mobile, l’arrivée de Google Page Experience pour desktop, laisse prévoir peu de changements immédiats. Soigner l’expérience utilisateur de son site internet reste primordial pour, entre autres critères, pour garantir un bon positionnement dans la SERP. Si l’impact SEO reste minime, attention toutefois aux arnaques des agences SEO qui risquent de pulluler sur le web dans les semaines et mois à venir. Afin de s’en prémunir, privilégiez plutôt l’étude des données de votre site grâce au rapport Page Experience de la Search Console.

 

Article rédigé par Didier Ourega, élève à 301 en formation Expert SEO. 

Envie de participer à l’aventure 301 ?

Découvre nos formations
Pour aller plus loin

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Voir tout
Référencement naturel (SEO)

Comment faire une Analyse de Backlinks ?

Référencement payant (SEA)

SEA : Faut-il acheter ses mots-clés et ceux de ses concurrents ?