« J’ai laché mes études » : quelles sont les options ?
Conseils

« J’ai laché mes études » : quelles sont les options ?

Loren Breux

Ecrit par Loren Breux, le 23 novembre 2022

6 minutes de lecture

Du mal à te lever ? Un manque de motivation sur les bancs de l’amphi ? Tu n’es pas seul(e) : 1 étudiant sur 10 décide de se réorienter vers une autre filière de l’enseignement supérieur en cours d’année. Pourquoi ? Souvent, le domaine que tu as choisi n’est pas ce que tu envisageais et/ou ne correspond à ce que tu as réellement envie de faire.

Alors, ne te résigne pas à perdre le reste de l’année ! De l’engagement citoyen à la réorientation dans le digital, de nombreuses voies restent ouvertes. 

 

1) S’engager dans un service civique

Tu as envie de redonner du sens à ce que tu fais, en attendant de reprendre tes études ? Le service civique pourrait t’intéresser ! Ce dispositif permet de réaliser un volontariat indemnisé par l’État pendant une période de 6 à 12 mois. Tu pourras participer à une mission d’intérêt général, dans l’un des 10 grands domaines d’activité suivants :

  • la culture et les loisirs ;
  • l’éducation pour tous ;
  • l’environnement ;
  • la solidarité ;
  • le sport ;
  • l’intervention d’urgence en cas de crise ;
  • le devoir de mémoire et la citoyenneté ;
  • la santé ;
  • le développement international et l’action humanitaire ;
  • la citoyenneté européenne.

Le service civique est ouvert à l’ensemble des jeunes âgés de 16 à 25 ans – voire 30 ans pour les personnes en situation de handicap. L’indemnité s’élève à 580 € par mois, augmentée de 107 € pour les personnes justifiant de critères sociaux. Pour t’engager, il suffit de rechercher une offre de mission et d’y postuler sur le site officiel du service civique.

Bon à savoir : Rompre son contrat de service civique
Votre prochaine rentrée approche ? Il est possible de procéder à la rupture du contrat de service civique à tout moment. Si vous ne voulez pas tout laisser en plan, vous pouvez aussi demander un aménagement horaire pour ne réaliser que 24 heures par semaine.

 

2) Se réorienter en cours d’année

Pas la peine d’attendre la prochaine rentrée universitaire en te tournant les pouces ! De nombreuses formations courtes ou longues sont accessibles aussi en cours d’année. Tu peux ainsi avancer de plusieurs mois ton retour dans un parcours de formation et éviter d’avoir un trou dans ton CV.

As-tu pensé à une réorientation dans le digital ? C’est un domaine qui offre de nombreuses opportunités professionnelles, avec des centaines de métiers passionnants qui recrutent ! Les possibilités de formation digitale en cours d’année sont nombreuses :

  • Le cursus Bachelor Chef de projet digital proposé par l’école 301, à Rennes, est une formation certifiée bac+3 en alternance. D’une durée de 10 à 12 mois et accessible à partir du BAC+2, il t’amène à maîtriser les principaux leviers du Web : réseaux sociaux, maîtrise du moteur de recherche Google (SEO), gestion des campagnes publicitaires (SEA)… La meilleure nouvelle, dans tout ça ? Cette formation propose une rentrée décalée. La prochaine est fixée au 2 janvier 2023.
  • L’école 301 propose aussi la Prépa Passerelle Digitale, une autre voie intéressante pour se réorienter en cours d’année. Ce cursus à temps plein d’une durée totale de 4 mois (dont un mois de stage) est une excellente première formation au marketing digital, conçue pour répondre aux besoins des entreprises du secteur. Les étudiants bénéficient d’une rentrée qui débute au mois d’avril et se termine en août. Ainsi, tous peuvent reprendre un rythme classique dès le mois de septembre.

 

3) Trouver un emploi en intérim

L’intérim reste une piste intéressante pour un jeune à la recherche d’une occupation rémunératrice avant de reprendre ses études. Tu pourras à la fois :

  • bénéficier d’une première expérience professionnelle ;
  • découvrir de nombreux secteurs d’activité pendant des mises à disposition de courte durée ;
  • confirmer ou préciser tes aspirations de carrière à plus long terme ;
  • te financer en toute autonomie grâce à un premier salaire ;
  • et pourquoi pas convaincre une entreprise de t’embaucher en CDI par la qualité de ton travail !

Il est facile de trouver un poste dans les secteurs en forte demande. Connecte-toi à une plateforme web d’intérim ou rends-toi dans une agence pour prendre connaissance des opportunités disponibles.

 

4) Voyager ou apprendre une langue à l’étranger

Tu l’as sans doute entendu mille fois, mais c’est une réalité : à défaut d’un cursus disponible tout de suite, ce sont les voyages qui forment le mieux la jeunesse ! En plus de te perfectionner dans une langue étrangère, tu gagneras beaucoup en maturité en te confrontant à une autre culture et en te débrouillant par toi-même. Une fois le cap des premières semaines passées, il y a des chances que tu ne veuilles même plus rentrer !

De nombreuses formules peuvent s’envisager pour quelques semaines ou quelques mois :

  • Les séjours linguistiques de courte ou longue durée restent une valeur sûre pour les étudiants souhaitant améliorer leur maîtrise d’une langue. Ils peuvent être associés ou non à des cours suivis sur place.
  • Le programme vacances-travail (PVT) est un véritable sésame pour les jeunes Français de 18 à 30 ans souhaitant bénéficier d’un visa temporaire de séjour et de travail. Soumis à quota annuel, les PVT couvrent de nombreuses destinations comme l’Argentine, l’Australie, la Corée du Sud ou encore le Canada.
  • Le woofing est une formule originale vous permettant d’être nourri et logé dans une exploitation agricole biologique, en contrepartie d’un coup de main au quotidien.

 

5) Se laisser du temps et reprendre ses études l’année suivante

Malgré toutes ces options, il n’est pas simple de se réorienter en cours d’année – surtout après un abandon qui t’a sans doute un peu déboussolé.

Rassure-toi : ce n’est pas un crime de prendre un peu de temps pour soi ! Une autre possibilité consiste donc à attendre la prochaine rentrée universitaire, et à occuper ce temps de la manière la plus constructive pour toi.

Dans ce cas, il sera plus facile de préparer ta réinscription et de repartir d’une feuille blanche l’année prochaine. Par exemple, le Bachelor Chef de projet digital de l’école 301 te propose aussi une date de rentrée classique, après la fin de la saison estivale.

 

En quête d’un nouveau souffle dans tes études ?

Ose une réorientation dans le digital ! Il te suffit de télécharger le catalogue de formation de l’école 301 pour consulter l’ensemble des programmes et spécialités disponibles.
Télécharger notre catalogue
Pour aller plus loin

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Voir tout
Actualités digitales

Reconversion dans le digital : les 6 critères indispensables pour choisir sa formation

Billet

Osez la reconversion dans le digital !