Mentions légales de certifications

Déployer une stratégie sur les réseaux sociaux en intégrant une approche collaborative et commerciale

 

Table des matières

  1. Description des situations professionnelles concernées par la certification
  2. Conditions d’évaluation
  3. Référentiels
  4. Conditions d’inscription à la certification
  5. Modalités de certification
    5.1. Modalités d’information et de convocation des candidats
    5.2. Déroulement de l’examen de certification
    5.3. Modalités de traitement des dysfonctionnements
    5.4. Délibération du jury
    5.5. Aménagements pour les personnes en situation de handicap
    5.6. Communication des résultats aux candidats
    5.7. Processus de rattrapage
    5.8. Modalités de délivrance matérielle de la certification
  1. Conditions de délivrance des certifications
    6.1. Validation des compétences démontrées
  1. Décisions du jury et recours
    7.1. Décisions du jury
    7.2. Recours

 

1. Description des situations professionnelles concernées par la certification

Les entreprises digitalisées veillent en permanence à gérer leur image sur le Net et à rapprocher leur marque du consommateur ou de l’utilisateur. Elles cherchent également à fédérer le plus possible d’internautes via les forums, les réseaux sociaux et professionnels. Les performances d’un site web sont liées directement aux compétences dites « social media ». L’élaboration et la mise en place d’une stratégie sur les réseaux sociaux d’entreprise et son adaptation régulière permet d’obtenir de meilleurs résultats. La création, le suivi, et l’adaptation de cette stratégie s’appliquent à toutes les organisations publiques ou privées qui se digitalisent, tous secteurs d’activités confondus. 

Une seule fonction ne peut plus gérer à elle-seule toutes ces activités. Les compétences concernant les réseaux sociaux sont intégrées par les entreprises à de plus en plus de métiers et de fonctions (voir note d’opportunité), au-delà du désormais dépassé « Community manager ». L’expertise en réseaux sociaux se partage, et les cadres, les salariés ou les indépendants concernés ne travaillent plus isolément mais en mode projet, des capacités comportementales et relationnelles (collaboratives et commerciales ou de gestion de la relation client interne) sont donc également indispensables dans l’exercice de cette compétence transversale.

 

2. Conditions d’évaluation

Dans les conditions habituelles d’exercice professionnel, le déploiement d’une stratégie de communication sur les réseaux sociaux nécessite la rédaction d’un rapport et d’une soutenance orale, tel un échange avec le client interne ou externe. Les modalités d’évaluation reprennent ces différentes étapes pour se rapprocher de ces conditions habituelles afin d’apprécier les compétences avérées des candidats à la certification. Les candidats sont évalués individuellement.

  • Le rapport écrit à au moins deux candidats : 25 à 40 pages développant une stratégie globale « Social Media » sur un cas réel d’entreprise étudié pendant la formation et encadré uniquement sur la méthodologie par des formateurs experts.
  • La soutenance orale collective à au moins deux candidats et identiques à ceux ayant écrit le rapport : à partir du rapport réalisé, les candidats font une présentation synthétique et commerciale du plan d’action pour convaincre leur entreprise de développer une stratégie « Social media » ou en agence pour convaincre leur client d’investir dans le développement d’une stratégie Social media. Les candidats présentent les modalités de gestion d’équipe mises en place pour atteindre les objectifs business présentés de l’entreprise. Ils développent leur analyse de la présence digitale de l’entreprise et de la concurrence sur les réseaux sociaux. Ils soutiennent ensuite les préconisations stratégiques visées et la planification des actions. Les candidats projettent les performances. L’évaluation des compétences démontrées est individuelle.
  • L’échange technique individuel : pendant 10 minutes, le candidat porte un regard critique sur sa prestation lors de la présentation orale collective. Les membres du jury le questionnent pour obtenir les approfondissements utiles leur permettant de mieux apprécier la démonstration des 4 compétences techniques du référentiel. Cet échange permet également au jury d’apprécier plus finement les compétences collaboratives et de gestion de la relation client du candidat.

 

Conditions de validation : la certification est attribuée si la note, hors compétences collaboratives et commerciales du candidat, est supérieure ou égale à 16, et si la note concernant les compétences collaboratives et commerciales du candidat est égale à 5.

 

3. Référentiels 

 

Référentiel de compétences Référentiel d’évaluation
Critères d’évaluation Indicateurs d’acquisition de la compétence
Piloter un projet digital en synergie avec les équipes internes et en cohérence avec les enjeux business de l’entreprise. Le candidat explique les interactions requises dans le cas traité au sein d’un groupe de projet avec son équipe. Le candidat présente clairement l’environnement collaboratif de son projet en interne.
Le candidat reformule les objectifs de son client ou les objectifs business de son entreprise. Le candidat présente le modèle économique et les objectifs de son client ou de son entreprise.
Le candidat met en pratique la communication avec la méthode DISC Le candidat reconnaît et utilise les typologies de comportements avec la méthode DISC.
Le candidat est capable d’appliquer les outils collaboratifs et de gestion de projet (Klaxoon, Asana) (en utilisant les fonctionnalités d’accessibilité pour les PSH) Le candidat utilise avec aisance ces outils.
Auditer l’activité actuelle de l’entreprise sur les différents réseaux sociaux afin de définir une nouvelle stratégie « Social Media ». Le candidat identifie les tâches et les étapes de la mission du cas présenté  Le candidat identifie toutes les tâches et les étapes de la mission dans le cas réel présenté.
Le candidat identifie les objectifs et les cibles Le candidat identifie avec pertinence les objectifs et les cibles en argumentant ses choix.
Le candidat réalise un audit de l’existant et de la concurrence. (Il intègre l’accès aux PSH) Le candidat argumente ses constats et analyses.
Le candidat définit une stratégie Le candidat argumente ses préconisations, la stratégie est cohérente.
Le candidat choisit des réseaux sociaux cohérents à actionner par objectif Le candidat articule ses choix avec la stratégie préconisée.
Élaborer une stratégie « Social Media » pour valoriser une marque ou une entreprise. Le candidat s’assure que les paramétrages Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn sont fonctionnels Le candidat démontre sa capacité à mettre en œuvre chacune des étapes de la stratégie.
Le candidat met en place la gestion multi comptes
Le candidat identifie les différents types de campagnes Social Ads répondant aux objectifs
Le candidat met en place la rédaction d’une charte éditoriale intégrant l’accessibilité aux PSH
Le candidat propose un planning annuel
Le candidat rédige une charte de modération
Le candidat utilise les fonctionnalités de Canva
Le candidat fait des préconisations adaptées à la stratégie et argumentées
Mesurer les indicateurs clés de performance pour optimiser sa stratégie Social Media. Le candidat définit les indicateurs de performance à suivre et à analyser (taux d’engagement, taille de la communauté) Le candidat démontre sa capacité à réaliser chaque étape des mesures et de leur exploitation.
Le candidat met en place des outils de reporting
Le candidat propose une analyse pertinente des résultats de la performance des différents réseaux sociaux et propose des optimisations
Collaborer en équipe et s’adapter dans la relation avec le client (représenté par le jury) pendant la soutenance orale et l’échange technique. La prise de parole est aisée, adaptée. Le candidat démontre la capacité évaluée.
Les arguments sont pertinents et articulés. 
La gestion de la relation est fluide avec les autres candidats rédacteurs du projet et avec le jury.
La gestion de la communication et de la collaboration est fluide et avérée avec la méthode DISC.
L’environnement commercial et la relation client sont bien cernés.

 

4. Conditions d’inscription à la certification 

Les candidats qui ont suivi un des parcours de formation «Community Manager » ou « Déployer une stratégie sur les réseaux sociaux en intégrant une approche collaborative et commerciale » peuvent s’inscrire aux épreuves de la certification.

L’inscription à une des formations vaut inscription aux épreuves du certificat. 

 

5. Modalités de certification  

 

5.1 Modalités d’information et de convocation des candidats

301 inscrit à la session d’examen les candidats et les convoque. L’école tient informé les candidats un mois avant les épreuves, de la date, du lieu, de l’heure et la nature de l’épreuve, par courrier électronique pour :

  • le rapport écrit
  • la soutenance orale
  • l’échange technique individuel

La convocation précise l’ordre de passage des candidats. 

 

5.2 Déroulement de l’examen de certification

Pour être autorisé à participer à l’épreuve, le candidat doit présenter sa pièce d’identité.

Avant chaque épreuve, le responsable de l’organisation des épreuves vérifie l’identité de chacun des candidats, constate les absences éventuelles et en informe le jury. Ces absences sont consignées par le responsable de l’organisation des épreuves dans le procès-verbal de session d’examen.

 

5.3 Modalités de traitement des dysfonctionnements

Les irrégularités affectant les conditions d’organisation ou de déroulement de la session d’examen, constatées par un candidat ou un membre du jury sont signalées immédiatement au responsable de l’organisation des épreuves. Ces irrégularités seront répertoriées et traitées en tant que dysfonctionnement ou réclamation et feront l’objet d’un retour écrit de la part de la Directrice de l’École 301 en conformité avec le Référentiel National Qualité (Qualiopi).

Cette dernière peut prononcer l’annulation de la session d’examen par décision motivée. 

Les auteurs de fraudes et tentatives de fraudes commises à l’occasion des sessions d’examen conduisant à la certification encourent l’exclusion immédiate des épreuves.

La sanction est prononcée et notifiée par la Directrice de l’Ecole 301 au vu d’un rapport établi et signé par elle et le responsable éventuel de l’organisation des épreuves désigné par elle. Ce rapport est intégré dans le procès-verbal de la session d’examen.

 

5.4 Délibération du jury 

À l’issue de chaque soutenance, les membres du jury délibèrent. Leur rôle est de veiller à une bonne harmonisation des notations par consensus, après avoir étudié l’ensemble des notes, sans considération du statut et des particularités du candidat, en adoptant une attitude neutre et bienveillante. Le jury établit un procès-verbal signé par l’ensemble de ses membres sur lequel figure pour chaque candidat les notes attribuées par consensus, et les décisions d’attribution ou de refus de la certification.

L’original du procès-verbal est remis à la Directrice de l’École 301 ou à son représentant.

 

5.5 Aménagements pour les personnes en situation de handicap

L’École 301 est particulièrement sensible à l’intégration professionnelle des personnes en situation de handicap, la référente handicap de l’École 301 est mobilisée en amont de la certification pour leur permettre de suivre les formations dans les meilleures conditions, et en aval pour les aider dans leur recherche d’emploi. Elle propose aux candidats concernés d’étudier avec eux, éventuellement en lien avec l’AGEFIPH ou le FIPHFP, les possibilités de compensations envisageables pour le passage des épreuves d’évaluation. Ces compensations doivent permettre une évaluation équitable et impartiale de tous les candidats, les situations sont évaluées au cas par cas et soumises au Conseil de perfectionnement pour maintenir 

 

5.6 Communication des résultats aux candidats

Les résultats de la délibération du jury sont communiqués à chaque candidat par 301 à l’issue de la session de validation, par courrier électronique dans un délai de quinze jours.

 

5.7 Processus de rattrapage

Le candidat absent aux épreuves et avec un justificatif valable (cas de force majeure, perturbations des transports en commun – justificatif SNCF, arrêt maladie, décès d’un proche) est autorisé à s’inscrire à une session spéciale d’examen dans un délai d’un mois, sans avoir à suivre à nouveau la formation.

L’examen spécial de rattrapage est programmé par 301. La date et les horaires sont communiqués au candidat qui doit confirmer sa participation.

 

5.8 Modalités de délivrance matérielle de la certification

Le certificat de compétences professionnelles signé par la Directrice de l’École 301 ou son représentant est remis en main propre ou envoyé par courrier électronique aux candidats.

 

6. Conditions de délivrance de la certification

 

6.1 Validation des compétences démontrées

Pour obtenir la certification, les candidats doivent obtenir une note, hors compétences collaboratives et commerciales, supérieure ou égale à 16 sur 20, et une note, concernant les seules compétences collaboratives et commerciales, égale à 5 sur 5.

Le jury évalue et attribue les notes individuellement.

Dans les conditions habituelles d’exercice professionnel, le déploiement d’une stratégie de communication sur les réseaux sociaux nécessite la rédaction d’un rapport, une soutenance orale et un échange avec le client interne ou externe. Les modalités d’évaluation reprennent ces différentes étapes pour se rapprocher de ces conditions de travail habituelles afin d’apprécier les compétences avérées des candidats à la certification. Les compétences techniques sont appréciées à l’occasion des 3 épreuves. Les compétences comportementales et relationnelles sont évaluées à l’occasion de la soutenance orale et de l’échange technique.

 

  • Le rapport écrit par au moins deux candidats de 25 à 40 pages développant une stratégie globale « Social Media » (auditer, développer, mesurer) sur un cas réel d’entreprise étudié par les candidats pendant la durée de la formation, et la procédure collaborative utilisée pour mener à bien le projet en interne et avec le client. Ce rapport n’est pas utilisé dans les évaluations formatives, les futurs candidats organisent le rapport sans intervention de l’équipe pédagogique. Les stagiaires sont formés à la méthodologie de réalisation du rapport, et des exercices spécifiques progressifs sont utilisés pour l’évaluation formative. Le rapport est écrit en commun par au moins deux candidats, le nombre de candidats dépendant du cas traité. La soutenance orale est également réalisée par les mêmes candidats.
    Dans les deux cas, le jury réalise une évaluation individuelle des compétences démontrées.
  • La soutenance orale collective à au moins deux candidats et identiques à ceux ayant écrit le rapport : présentation orale et synthétique pendant 20 minutes du projet, appuyé par une présentation synthétique et commerciale du plan d’action pour convaincre leur entreprise de développer une stratégie « Social media » ou en agence pour convaincre leur client d’investir dans le développement d’une stratégie Social media.. Les candidats présentent les modalités de gestion d’équipe mises en place pour atteindre les objectifs business présentés de l’entreprise. Ils développent leur analyse de la présence digitale de l’entreprise et de la concurrence sur les réseaux sociaux. Ils soutiennent ensuite les préconisations stratégiques visées et la planification des actions. Les candidats mesurent les performances. L’évaluation des compétences démontrées est individuelle.
  • L’échange technique individuel : pendant 10 minutes, cet entretien simule une réunion avec un client interne ou externe, le jury jouant le rôle de ce client, et le candidat doit aussi porter un regard critique sur sa prestation lors de la présentation orale collective. Les membres du jury le questionnent pour obtenir les approfondissements utiles leur permettant de mieux apprécier la démonstration des 4 compétences techniques du référentiel. Cet échange permet également au jury d’apprécier plus finement les compétences collaboratives et de gestion de la relation client du candidat.

 

7. Décisions du jury et recours

 

7.1 Décisions du jury

Le jury est souverain et ses décisions ne peuvent donner lieu à un réexamen. En revanche, les jurys ont l’obligation de motiver les notes attribuées, chaque candidat reçoit donc une appréciation rédigée pour chaque épreuve écrite ou orale.

 

7.2 Recours

Le candidat a un mois pour demander à voir les évaluations de l’examen écrit. 

Les candidats peuvent contester les résultats par un recours gracieux, lorsqu’ils jugent que la décision du jury est irrégulière. Ils ont 2 mois pour formuler par courrier RAR leur demande auprès de la Directrice de l’École 301.

Celle-ci décidera de la recevabilité de la demande, elle ne peut concerner que des erreurs matérielles comme des mauvaises transcriptions de note mais ne peut remettre en cause les décisions prises lors de la délibération du jury.

En cas de réclamation et de recours, la Directrice de l’École 301 analyse alors la réclamation, après l’avoir instruite, demande toutes informations complémentaires nécessaires, fait appel à tout avis et ou expertise qu’elle juge utile et établit la version finale de la réponse à apporter au candidat.

La modalité de la réponse à la réclamation se fera par courrier électronique tant qu’une démarche amiable est possible. En cas de litige juridique, l’avocat de l’Ecole 301 prendra le relais pour adopter les procédures légales en vigueur.