Projet e-marketing : un projet en collaboration avec des associations !
Vie de l'école

Projet e-marketing : un projet en collaboration avec des associations !

Chloé Kerveillant

Ecrit par Chloé Kerveillant, le 31 mars 2021

4 minutes de lecture

Pédagogie inversée, travaux pratiques, la formation Chef de Projet Digital de 301 est pensée pour être tournée vers l’action. Quoi de mieux pour préparer nos apprenants au monde  professionnel, que de travailler sur des projets concrets d’entreprises et d’associations afin de les confronter à leurs véritables problématiques. 

Cette année pour leur projet e-marketing, les apprenants 301 se sont chacun rapprochés d’une association dont l’activité leur tient à cœur. L’occasion pour nous de faire un petit focus sur le projet de Maël ! 

Le projet E-marketing c’est quoi  ? 

Le projet E-marketing est un des projets phares de la formation Chef de Projet Digital. Il permet de valider et mettre en pratique les compétences acquises tout au long de l’année, telles que le SEA, la gestion de campagnes Search Ads, Google Ads, et Social Ads, les marketplaces, les programmes de fidélisation PRM, CRM et bien d’autres. Plongés en situation professionnelle réelle, les apprenants se mettent dans la peau d’une agence digitale. Ils vont ainsi produire une recommandation digitale complète à une association de leur choix et lui permettre de profiter pleinement du potentiel que représente le digital pour leurs actions. 

Un projet en collaboration avec l’association Parole Bégaiement  

Pour ce projet, Maël a choisi l’Association Parole Bégaiement. Cette association internationale rassemble  aujourd’hui 800 membres, (qui regroupent à la fois des personnes concernées par le bégaiement et des thérapeutes). Riche du vécu et de la compétence des uns et des autres, elle s’attache à développer et soutenir des projets matériels, intellectuels ou scientifiques ayant pour objet l’aide aux personnes bègues et la recherche sur le bégaiement. L’association Parole Bégaiement  a à cœur d’informer sur le bégaiement, la nature et les implications du trouble, les thérapies, de mener des actions d’information auprès des parents de jeunes enfants, des professions de la santé et de l’éducation, de porter assistance aux personnes bègues et à leur entourage, de sensibiliser les pouvoirs publics, etc.

“J’ai choisi cette association car je suis moi-même bègue, et si mon bégaiement s’est quasiment complètement estompé, c’est un « handicap » qui a eu beaucoup d’importance sur mon évolution. C’est donc naturellement que j’avais envie d’aider une association qui travaille sur ce sujet. L’objectif pour l’association est simple : augmenter le nombre d’adhérents. Pour l’atteindre, je me suis centré autour de deux grands axes : une campagne de communication digitale et une optimisation du site pour rendre l’adhésion plus visible.  “

Les étapes clés du projet

Le projet s’est déroulé en plusieurs étapes. Après la réception du brief, l’analyse de l’existant, de l’objectif et des attentes,  place à l’action et aux recommandations ! 

“Au début du projet j’ai recueilli les attentes de l’association ce qui m’a permis de formaliser un brief très complet. Grâce à cette première étape et la confiance que m’a donnée l’association, j’ai simplement fait par la suite des points réguliers afin de les tenir au courant de l’avancée et de la tournure du projet. 

Le projet s’est ensuite déroulé en deux étapes : 

  • Étape 1 :  la réalisation d’un « audit digital », avec une étude de l’existant, les différents canaux web déjà utilisés par l’association (site web, réseaux sociaux). 
  • Étape 2 : la réalisation des recommandations pour atteindre l’objectif qui a été déterminé au préalable avec l’association. C’est ici que les cours servent le plus, ils nous permettent d’envisager les différentes actions à mettre en place (campagne sur les réseaux sociaux, optimisation du site, ergonomie, SEO, etc…). 

Pour ma part, mes préconisations se font sur deux grands axes :

  • Premier axe :  augmenter la notoriété de l’association grâce à une campagne tournée sur l’employabilité des jeunes diplômés qui bégaient. Pour driver la campagne, je propose de s’appuyer sur une stratégie éditoriale pour LinkedIn et un partenariat avec le groupe Hellowork (acteur majeur de l’emploi en France), qui donnera aussi lieu à un colloque en ligne sur le sujet de la campagne. 
  • Second axe, amélioration du site : refonte du site pour le rendre plus ergonomique et donc plus claire pour le visiteur, création d’une partie dédiée au sujet de la campagne de communication et travail sur un tunnel de conversion amenant à l’adhésion du visiteur.”

Le projet e-marketing, a ainsi permis aux apprenants de suivre un projet de A à Z, d’être au contact des professionnels, de mettre en pratique les compétences acquises et de prendre professionnellement une longueur d’avance ! 

Vous aussi vous souhaitez travailler sur des projets concrets d’associations et d’entreprises ?

Rejoignez la formation Chef de Projet Digital de 301, l’école dans l'entreprise !
Découvrez notre formation
Pour aller plus loin

Ces autres articles peuvent vous intéresser

Voir tout
Vie de l'école

PROJET CMS DÉVELOPPEMENT WEB : Ethic Trotter, le site e-commerce d’accessoire et d’équipement de voyage éco-responsable

Billet

Stage301 devient 301, un nouveau concept d’école pour tous, au cœur de l’entreprise !